J’’améliore mon assertivité en disant NON !


Obtenir un peu plus confiance en vous  dès ce soir ? 

C'est possible grâce à nos 4 videos gratuites 

 

Vous aimeriez savoir dire non ? Un mot nécessaire dans bien des circonstances, et pourtant parfois très difficile à prononcer. L’assertivité est la faculté positive de savoir exprimer son opinion. Cet article décrit les situations dans lesquelles exercer son assertivité et comment.

assertivité
Assertivité, dire NON !

Apprendre à vos enfants à dire non

Beaucoup d’enfants, en grandissant, suivent ce que leurs amis les poussent à faire et se retrouvent ainsi dans les problèmes. En apprenant à vos enfants à être assertifs, vous leur donnerez la capacité de savoir dire non quand il le faudra et la possibilité de devenir des adultes épanouis. Cependant, il n’y a pas que les enfants et les adolescents qui ont du mal à dire non. Il y a très certainement des moments dans votre vie ou il faudrait que le fassiez, mais où vous avez la sensation que vous ne le pouvez pas.

Au travail

Premier type de situation: votre travail. Un refus risque d’y passer pour de la mauvaise volonté et certaines règles ne sont pas négociables. Mais, en étant appliqué dans votre travail, vous pourrez le garder et impressionner votre patron tout en sentant qu’il vous est possible de dire non. Lorsque la pression se fait sentir, que l’on vous donne trop de travail à la fois ou au mauvais moment, expliquer vos raisons fermement à votre patron vous fera remarquer pour votre assertivité.

Il faut aussi déterminer un ordre de priorité. Votre famille doit toujours passer en premier. En sachant ce qui doit être fait pour le bien de votre famille, celui de votre carrière et celui de votre équilibre, vous trouverez en vous la force de dire non. Vous vous affirmerez, car vous comprendrez que pour que tout fonctionne, parfois, il faut oser faire face à son patron.

Dans une relation amoureuse

Second type de situation: les relations. Il y a toujours un moment dans la vie où l’on doit dire non. Vous sentirez le besoin de dire à votre partenaire que ses désirs ne sont pas réalisables. Il se peut que vous ne réussissiez à vous affirmer qu’après avoir tant donné à l’autre que cela en devient physiquement épuisant. Lorsque l’on aime, il doit y avoir un équilibre entre prendre et donner. Pour que le respect soit mutuel, dans une relation d’égal à égal, il faut apprendre à s’exprimer et ne pas être le seul à donner.



Sous la pression

Le dernier type de situation ressemble beaucoup à celle de votre adolescence. Il arrivera que d’autres personnes tentent de vous persuader de faire des choses que vous ne devriez pas faire. Vous risquez, à nouveau, de vous retrouver dans de gros problèmes. Il faut apprendre à mieux vous connaître pour être capable de dire aux autres ce que vous ressentez et de leur tenir tête.

Conclusion

Nous l’avons vu dans cet article, l’assertivité est souvent LA bonne façon de réagir dans n’importe quelle situation. Et pour faire cela on DOIT savoir parfois dire Non.

PS : si vous n’êtes pas d’accord avec ça dites NON .. dans les commentaires 🙂

Pour aller plus loin ...

Si vous voulez en savoir plus et si le sujet vous intéresse, ça vaut probablement le coup de découvrir le programme de Camille, psychologue diplômée d'état. En cliquant ci-dessous ...


3 thoughts on “J’’améliore mon assertivité en disant NON !

  1. Ping : tapemoi.com
  2. Bonjour Pierre!

    Merci pour cet article 🙂
    J’ai souri en lisant « la capacité positive à savoir dire non »
    Non, c’est négatif.
    Souvent, les gens qui n’osent pas dire non se font violence en disant non.
    Après, souvent, elles le regrettent.
    Un non, d’un point de vue énergétique, ça ferme, ça rend triste.
    C’est plutôt violent, en fait?
    En fait, il faut savoir SE dire OUI à SOI.
    Hors, si on dit oui aux autres, le plus souvent, c’est à SOI que l’on dit NON.
    Donc ne plus voir la chose du point de vue de l’autre, mais de soi : ‘comment est-ce que je peux faire pour me sentir encore mieux?’
    ça veut dire qu’il faut se connaître, se comprendre… mais aussi comprendre l’autre.
    Ce n’est que comme cela que l’on arrivera à prendre la bonne décision… et à la faire accepter par les autres.
    jean-louis Articles récents…Peur de perdre votre retraite? Et si vous deveniez rentier immobilier?My Profile

    1. Bonjour Jean-Louis,
      tu as bien sur raison, c’est une expression plutôt rigolote en effet. Mais comme dirait Raffarin the Yes Need the No to win against the NO.

      A bientôt,
      Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

annuaire top lienEl annuaireAnnuaire Annubel - Santé et Médecine