J’ai pas confiance en moi, ou comment se répéter cette phrase peut vous détruire à petit feu


Obtenir un peu plus confiance en vous  dès ce soir ? 

C'est possible grâce à nos 4 videos gratuites 

 

« J’ai pas confiance en moi », « J’ai pas confiance en moi », voilà une phrase, une pensée qui n’a l’air de rien du tout, mais qui peut occasionner de nombreux dégâts dans votre existence.

Comment ? Et surtout, que faire pour s’en débarrasser et profiter davantage des choses que la vie a à vous offrir ?

j-ai-pas-confiance-en-mo

Ci-dessous, trouvez nos réponses !

« J’ai pas confiance en moi », une phrase qui peut vous détruire à petit feu

Lorsque l’on se répète sans cesse « J’ai pas confiance en moi », voici ce qui se passe :

  • Tout d’abord, votre esprit n’y croit pas entièrement : il accepte l’idée. Mais quelque part, au fond de vous, vous savez qu’il vous est toujours possible de retrouver rapidement confiance en vous-même,
  • Ensuite, votre esprit y croit totalement. Il croit vraiment au fait que vous n’avez pas confiance en vous-même,
  • Une fois parvenu à ce stade, vous n’osez plus passer à l’action. Ou alors, vous passez à l’action, mais avec tellement de mollesse, si peu de détermination et d’ingéniosité que l’échec devient votre lot (presque) quotidien,
  • Comme vous n’agissez pas comme il faut, les problèmes s’accumulent,
  • Ces problèmes-là en entraînent d’autres qui finissent par avoir raison de vos rêves et de… vous.

Un exemple ? Vous travaillez pour quelqu’un actuellement. Le salaire n’est pas mal. Vos collègues sont assez sympathiques.

Au fond de vous, vous savez que ce n’est pas l’emploi qu’il vous faut :

  • Dans quelques mois à peine, ce salaire ne vous suffira plus du tout car votre femme attend un nouvel enfant ; et vous savez qu’il n’y a pas de possibilité d’avancement dans l’entreprise qui vous emploie
  • Ce n’est pas un boulot que vous aimez. Vous le faites parce que c’est celui que vous avez trouvé à l’époque,
  • Vous avez d’autres compétences que vous auriez préféré utiliser. Car elles correspondent davantage à votre projet de vie.

Vous vous mettez alors à éplucher les offres d’emploi. Par bonheur, vous tombez sur le parfait emploi. Mais voici le problème : votre emploi actuel n’a pas été facile à trouver. Mais là, pas du tout ! Vous avez dû passer d’abord par plusieurs entretiens de recrutement, plusieurs refus ! Alors, vous vous dites « J’ai pas confiance en moi, j’ai pas suffisamment confiance en moi » pour me lancer à nouveau dans un processus pénible de recherche d’emploi ».

Quelque part, au fond de vous, une voix lointaine (presque étouffée) vous dit que vous pouvez postuler à cet emploi, déposer votre dossier, aller à l’entretien, et avoir le poste. Mais une voix plus forte (celle qui vous dit « J’ai pas confiance en moi » vous dit : « Tu vas encore faire tout ça pour rien ! C’est certain qu’il y aura là-bas d’autres candidats plus compétents et plus performants que toi ».

À chaque fois que l’idée de postuler à cet emploi vous vient à l’esprit, la vilaine voix « J’ai pas confiance en moi » vous chuchote et vous persuade de ne pas lever le petit doigt. Petit à petit, vous laissez tomber l’idée. Vous vous dites que les choses finiront probablement par s’arranger : avant l’arrivée de votre enfant, un miracle se produira peut-être dans votre vie. Votre salaire augmentera ou l’on vous proposera (sans aucun effort de votre part) un emploi mieux rémunéré. Etc, etc.

Mais voilà, aucun miracle ne se produit. L’enfant naît. Financièrement, ça commence par devenir difficile. Vous savez qu’il est vraiment plus que temps de faire quelque chose. Mais il y a toujours la vilaine voix « j’ai pas confiance en moi » qui vous suggère de continuer à espérer. Entre-temps, les dépenses sont tellement nombreuses que vous en venez à vous disputer sérieusement avec votre épouse. Mais voilà, vous l’aimez ; et vous ne voulez pas la perdre.

Vous allez alors vous endetter auprès de vos amis. Vous promettez de les rembourser à telle date. Mais puisque la vilaine voix a continué sans cesse à vous parler, vous n’avez plus confiance en vous-même. Plus du tout !

Vous ne vous voyez pas avec un nouvel emploi mieux rémunéré. Vous vous dites que vous n’en trouverez jamais.
L’échéance du remboursement de vos dettes arrive. Mais voilà, vous n’avez pas d’argent ! Vous vous fâchez avec vos amis, vous les perdez. Ils vous mettent davantage de pression pour récupérer votre argent ; et toute cette pression ne change rien au fait que vous en avez du côté de Madame. Car elle vous rappelle sans cesse que bébé a besoin de ceci, que bébé a besoin de cela, etc.

Et tout ça, tous ces problèmes, ils ont commencé avec une simple phrase : « J’ai pas confiance en moi ».

Comme quelqu’un l’a dit :

« Surveille tes pensées. Elles se trouvent à l’origine de tes comportements et actions. Tes comportements et actions se trouvent à l’origine de tes résultats ; et ce sont tes résultats qui déterminent la vie que tu as ».



Quand vous entretenez des pensées du type « J’ai pas confiance en moi », vous devez impérativement faire quelque chose. Oui, mais quoi ?

Remplacez « J’ai pas confiance en moi » par « J’ai confiance en moi »

À chaque fois que vous vous dites « J’ai pas confiance en moi », remplacez cette phrase par une autre : « J’ai confiance en moi ». Répétez cette dernière avec détermination et courage. Si nécessaire, en la répétant, serrez les poings et les dents, prenez un regard déterminé. N’oubliez jamais que si l’esprit agit sur le corps, le corps agit lui aussi sur l’esprit. Alors, prenez un regard déterminé !

Petit à petit, en lieu et place de la vie misérable et difficile que vous réservait la phrase « J’ai pas confiance en moi », vous aurez une vie de plus en plus agréable, de plus en plus douce.

Attention, cela ne signifie pas que vous ne rencontrerez pas des difficultés ou des obstacles. Il n’existe pas d’êtres humains qui n’en rencontrent pas ! Notre monde est ainsi fait ! Mais cela signifie que grâce à votre attitude de confiance en vous-même, vous ferez face aux difficultés et obstacles, vous les surpasserez, et vous vous rapprocherez davantage de vos rêves !

Si vous vous demandez comment une simple phrase positive peut avoir une telle influence sur vous, demandez-vous comment la phrase négative « J’ai pas confiance en moi » a pu avoir un impact aussi désastreux sur vous. Lorsque vous vous êtes répété sans cesse « J’ai pas confiance en moi », cette phrase a fini par pénétrer votre subconscient. Votre être tout entier y a cru ; et vous avez agi en conséquence.

Lorsque vous remplacerez « J’ai pas confiance en moi » par « J’ai confiance en moi », lorsque vous le ferez sans cesse, cette phrase finira, elle aussi, par pénétrer votre subconscient. Votre être entier y croire ; et vous agirez en conséquence.

James Allen avait déjà dit :

« L’être humain est le reflet de ses pensées ». Vous en saisissez davantage le sens à présent !

 

Alors, faites attention à vos pensées du type « J’ai pas confiance en moi » ; du type car vous n’utilisez peut-être pas exactement la phrase « J’ai pas confiance en moi » pour exprimer le confiance en soi. Vous vous dites peut-être :

  • C’est impossible !
  • Je ne peux pas !
  • Je ne vaux rien !
  • Je suis nul(le) !
  • Jamais, je n’y parviendrai
  • Etc, etc.

Surveillez donc les pensées du type « J’ai pas confiance en moi » ; et remplacez-les par « J’ai confiance en moi », « Je peux », « C’est possible. Il me faut juste trouver le chemin », etc, etc.

Maintenant, peut-être que vous vous demandez

« Pendant combien de temps il me faut remplacer les pensées du type « J’ai pas confiance en moi » par les pensées du type « J’ai confiance en moi » ?

Il n’y a pas de réponses fixes à cette question. Certains gourous vous demanderont de le faire pendant 21 jours. Mais moi, il m’aura fallu un an de ma vie pour me débarrasser des pensées du type « J’ai pas confiance en moi en matière de prise de parole en public ».

Ce qui est le plus important, c’est de le faire. Peu importe le temps que cela vous prendra à vous, si chaque jour, vous remplacez « J’ai pas confiance en moi » par « J’ai confiance en moi », vous en récolterez les fruits ; et vous verrez que cela en valait la peine.

Avez-vous des questions, des préoccupations, des apports ? Merci de les partager avec nous dans les commentaires ci-dessous.

Pour aller plus loin ...

Si vous voulez en savoir plus et si le sujet vous intéresse, ça vaut probablement le coup de découvrir le programme de Camille, psychologue diplômée d'état. En cliquant ci-dessous ...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

annuaire top lienEl annuaireAnnuaire Annubel - Santé et Médecine