Test confiance en soi (3/3) : au travail


Obtenir un peu plus confiance en vous  dès ce soir ? 

C'est possible grâce à nos 4 videos gratuites 

 

Vous voulez savoir si vous avez de l’assurance en soi quand vous êtes au travail ?

Test confiance en soi au travail
Test confiance en soi au travail

Que vous ayez l’âme d’un entrepreneur ou au contraire préférez vous faire employer, ce test de confiance en soi au travail vous situera. Vous y trouverez votre compte !

Le test de confiance en soi au travail

Ci-dessous, vous trouverez le test de confiance en soi au travail. Comme d’habitude, pour le faire, commencez par le copier-coller dans un document Word ou dans n’importe quel autre logiciel de traitement de texte.

Puis, imprimez-le. Dès que vous l’avez sur papier devant vos yeux, munissez-vous d’un crayon, puis lisez les questions ; et encerclez vos réponses. À la fin, comptabilisez le nombre de « 1. », de « 2. », et de « 3. » obtenus; et lisez ci-dessous les résultats de ce test de confiance en soi.
Commençons donc ce test de confiance en soi :

  • Vous avez des diplômes dans un domaine donné, mais êtes actuellement au chômage et recherchez un emploi. Un jour, vous entendez une annonce de recrutement dans le domaine où vous avez eu des diplômes 
  1. Vous pensez que vous ne faites pas le poids face aux autres candidats qui ne manqueront pas de se présenter. Vous laissez alors tomber.
  2. Vous pensez que vous avez peut-être une chance de décrocher l’emploi. De toute façon, celui qui perd à tous les coups, c’est celui qui n’essaie rien.
  3. Vous pensez que vous pouvez faire l’affaire. Alors, vous foncez postuler.
  • Vous avez accumulé de l’expérience à un poste donné, mais êtes actuellement au chômage et recherchez un emploi. Un jour, vous entendez une annonce de recrutement en rapport avec le poste où vous avez accumulé de l’expérience
  1. Vous pensez que vous n’avez pas suffisamment d’expérience pour oser postuler à ce poste. Vous laissez donc tomber.
  2. Vous pensez que d’autres candidats ont peut-être accumulé plus d’expérience que vous à ce poste et que vous n’allez peut-être pas gagner. Mais vous postulez tout de même.
  3. Vous pensez que d’autres candidats ont peut-être accumulé plus d’expérience que vous à ce poste. Mais vous pensez que vous avez développé d’autres qualités et d’autres compétences indispensables pour occuper avec efficacité ledit poste. Alors, vous postulez avec l’intention de les mettre en valeur.
  • Vous devez aller à un entretien de recrutement
  1. Vous tremblez intérieurement car vous êtes, quelque part au fond de vous, convaincu(e) que cela va mal se passer pour vous.
  2. Vous ne tremblez pas vraiment. Mais vous n’êtes pas tout à fait rassuré(e).
  3. Vous n’avez aucune crainte car vous savez que vous avez suffisamment de qualité pour trouver un emploi même si ce n’est pas celui-là.
  • Vous êtes à votre propre compte et avez un projet important (création de votre entreprise, extension de vos activités, etc.) à réaliser pour l’avenir de votre business.
  1. Vous pensez que vous n’y arriverez jamais car vous ne possédez pas les compétences et autres ressources nécessaires,
  2. Vous pensez que vous y arriverez si et seulement si vous trouvez les compétences et autres ressources nécessaires,
  3. Vous pensez que ce sera peut-être dur, mais que vous trouverez les compétences et ressources nécessaires à la réalisation de votre projet.
  • Vous travaillez pour quelqu’un ou êtes à votre propre compte ; et un ami vous demande si vous pensez pouvoir être performant(e) dans le travail que vous faites.
  1. Vous n’en savez trop rien.
  2. Vous lui répondez que vous pouvez être performant(e) si telle ou telle condition est réunie.
  3. Vous lui répondez que vous allez être performant(e), que vous trouverez le moyen et les ressources pour être performant(e).
  • Que vous travaillez pour quelqu’un ou êtes à votre propre compte, vous avez pour cette année des objectifs plutôt costauds à atteindre
  1. Vous pensez d’office que vous n’y arriverez jamais même si vous prétendez ouvertement le contraire.
  2. Vous pensez que vous y arriverez si vous trouvez ou si on vous met à votre disposition tout ce qu’il faut.
  3. Vous pensez que vous allez forcément trouver le moyen de les atteindre.
  • Dans le cadre de votre travail, vous devez exécuter une tâche que vous n’aviez jamais accomplie par le passé
  1. Vous pensez que vous allez échouer dans l’exécution correcte de cette tâche,
  2. Vous pensez que vous allez peut-être réussir à accomplir cette tâche.
  3. Vous pensez que vous pouvez accomplir n’importe quelle tâche ; et vous vous renseignez sur la façon de bien exécuter cette nouvelle tâche.
  • Dans le cadre de votre travail, vous avez une tâche plutôt difficile à exécuter
  1. Vous pensez qu’elle est trop difficile à accomplir pour que vous y parveniez.
  2. Vous pensez que vous pouvez l’accomplir ou au contraire échouer. Vous pensez : « Je vais d’abord m’y mettre pour voir ce que cela va donner ».
  3. Vous pensez que vous pouvez l’accomplir même si elle est difficile.
  • Que vous travailliez pour quelqu’un ou soyez à votre propre compte, vous avez un document à livrer à un subordonné ou un collègue ; et vous savez que la qualité du travail de ce subordonné ou collègue dépend entièrement ou en bonne partie de la qualité du document que vous allez lui livrer
  1. Vous paniquez car vous êtes sûr que vous n’allez pas fournir une bonne prestation.
  2. Vous ne paniquez pas. Mais vous n’êtes pas tout à fait rassuré(e). Car vous ne maîtrisez pas tous les aspects de cette tâche.
  3. Vous ne maîtrisez pas tous les aspects de cette tâche. Mais vous ne paniquez pas car vous êtes sûr(e) que vous ferez du bon boulot : vous allez vous renseigner, associer à cette tâche quelqu’un qui va vous aider, etc.
  • L’un de vos collègues vient se plaindre de votre travail mal fait auprès de vous
  1. Vous êtes dévasté(e), anéanti(e)
  2. Vous vous braquez immédiatement contre ce collègue et commencez par vous justifier.
  3. Vous le remerciez, cherchez à comprendre comment vous auriez pu procéder pour mieux faire ce travail, et le faites mieux.
  • L’un de vos collègues va se plaindre de votre travail mal fait auprès d’un supérieur hiérarchique
  1. Vous vous dites que vous allez perdre votre emploi ; et vous en voulez à votre collègue
  2. Vous vous dites qu’il y a des chances que vous perdiez votre emploi, et des chances que vous le gardiez
  3. Vous vous dites que vous n’allez pas perdre votre emploi pour cela car vous vous êtes montré(e) déjà performant(e) par le passé. Tout ce que vous avez à faire, c’est de vous améliorer.
  • Votre supérieur hiérarchique vous annonce qu’il y a une évaluation de performances prévue à la fin de la semaine prochaine
  1. Vous angoissez sérieusement,
  2. Vous n’angoissez pas vraiment. Mais vous ne vous sentez pas tout à fait rassuré(e).
  3. Vous vous sentez vraiment à l’aise et êtes même pressé(e) que cette évaluation vienne. Ce sera enfin l’occasion qu’on vous reconnaisse tout ce que vous faites pour cette entreprise.

Les résultats du test de confiance en soi au travail

Voici les résultats de ce test de confiance en soi :



  • À chaque fois que vous choisirez une réponse « 1. » à une question donnée, sachez que vous manquez cruellement de confiance en soi dans le domaine en relation avec cette question.
  • À chaque fois que vous choisirez une réponse « 2. » à une question donnée, sachez que vous manquez relativement de confiance en soi dans le domaine correspondant à cette question.
  • À chaque fois que vous choisirez une réponse « 3. » à une question donné, sachez que vous disposez d’une confiance en soi inébranlable dans le domaine relatif à cette question.
  • Si vous avez une grande quantité de réponses « a », sachez qu’il est impératif que vous travaillez votre confiance en soi au travail.
  • Si vous avez une grande quantité de réponses « b », sachez que vous devez quand même travailler votre confiance en soi, son niveau étant insuffisant.
  • Si vous avez une grande quantité de réponses « c », toutes nos félicitations ! Il ne vous reste alors qu’à travailler sur les points où vous n’avez pas obtenu de « c ».

Pour clore,

Voilà, grâce à ce test de confiance en soi au travail, vous saurez si vous allez souffrir (ou souffrez) d’un manque de confiance en soi :

  • Lors du processus de recrutement (annonce, entretien d’embauche recrutement) ou
  • Lors de l’exécution même des tâches liées à votre travail, et ce que vous soyez à votre propre compte ou au contraire employé.

Avez-vous des questions, des préoccupations quant au test de confiance en soi au travail ? Merci de les partager avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Autre chose : vous serez peut-être intéressé(e) par le test de confiance en soi en amour et le test de confiance en soi en amitié. Bonne découverte !

Pour aller plus loin ...

Si vous voulez en savoir plus et si le sujet vous intéresse, ça vaut probablement le coup de découvrir le programme de Camille, psychologue diplômée d'état. En cliquant ci-dessous ...


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

annuaire top lienEl annuaireAnnuaire Annubel - Santé et Médecine